Innovation Places Network

Le Collectif de directeurs de lab d'innovation

Un collectif qui permet de réunir directeurs de lab d’innovation, opérateurs de tiers-lieux et lieux innovants, qui tous oeuvrent vers des nouveaux modes du “vivre ensemble” et du “travailler ensemble”

Le réseau dédié à l'innovation des lieux

  • S’enrichir des retours d’expérience des pairs, découvrir de nouveaux espaces 

  • Prendre de la hauteur sur ses problématiques quotidiennes 

  • Progresser ensemble sur la compréhension des lieux et de leurs dynamiques 

jean louis soubret schoolab
Responsable BNP Paribas
Membre
“ Je suis heureux de faire partie de ce collectif ! Les échanges sont très intéressants, il y a une grande diversité de points de vue qui permet d’enrichir les perspectives. Ca me permet de me poser plein de questions ! ”
innovation lab
Schoolab - Some advices to start your business

Innovation places network : des rencontres sur les centres d'innovation

Un cycle de 6 sessions thématiques pour avancer ensemble

  • Un rendez-vous régulier

    1 jeudi toutes les 6 semaines

     

    15 à 20 participants par session 

     

    1 séance de 4H, avec à chaque fois :

    • la visite guidée d’un tiers lieu / lieu d’innovation 
    • les regards croisés d’experts et d’intervenants externes

    une session de co-dev entre les membres du collectif

  • Thématique 1 : Les labs, terrain d’expérimentation pour les makers?

    La culture maker est souvent présentée comme un booster et une inspiration pour les processus d’innovation. En promouvant l’apprentissage par la pratique, l’esprit de communauté, le collaboratif et la réappropriation par les individus de leur capacité à FAIRE, les makers semblent en effet incarner les valeurs chères à l’innovation. Mais jusqu’où peut on soutenir cette corrélation? Peut-on réellement comparer les labs d’innovations à des maker spaces? La présence d’équipement de fabrication et de prototypage suffit-elle à transformer un lab en un fab lab, et des collaborateurs en makers? Peut on parler d’une culture Maker dans un lab qui ne matérialise pas en un fablab?

  • Thématique 2 : Responsables de sites, Lab d'innovation Managers et Ambassadeurs : les figures incarnées de votre projet

    Le rayonnement d’un lab auprès de sa communauté et de son écosystème dépend en très grande partie des personnes qui s’en font les ambassadeurs. Qu’il s’agisse de la personne à l’origine du projet, du directeur du site, du responsable des lieux, de l’animateur de la communauté ou simplement d’un membre engagé, cette figure s’avère clé dans le positionnement et la perception du lieu. Comment identifier ces personnalités ? Comment les former sans les déformer? Quelle est la part de liberté que l’on doit laisser à ces personnes dans les discours qu’ils tiennent vis à vis du lab? Peut on réconcilier la diversité des points de vue des membres de la communauté avec la cohérence d’un discours?

  • Thématique 3 : Réseaux de labs, comment animer des communautés réparties sur plusieurs sites ?

    Après des pilotes réalisés pour la plupart en Ile de France, démarre une vague d’ouverture de labs en région, pour mieux répondre aux enjeux des territoires et des parties prenantes qui les habitent. Avec une dimension physique particulièrement prégnante, la mise en musique de ces dispositifs  présente une complexité nouvelle. Comment ces labs s’articulent ils entre eux? Quel est le degré d’autonomie vs. centralisation de ces démarches? Quel niveau de convergence est souhaitable? Quelles synergies peut on tirer de ce réseau de labs? Quels sont les fondamentaux qui les rassemblent? Comment fluidifier les échanges d’informations et les rencontres entre les communautés de ces labs?  

  • Thématique 4 : Outils et plateformes : les coulisses back-end d’un tiers lieu

    Si l’interaction physique est au coeur de la valeur d’un lieu d’innovation, les outils et les plateformes qui permettent de gérer l’espace, de communiquer sur les actualités du site et de favoriser les échanges et rencontres entre les membres de la communautés s’avèrent clés. Quelles sont les bonnes pratiques aujourd’hui pour opérer ces sites et coordonner les programmes qui s’y tiennent ? Comment peut on faire des outils, des leviers pour renforcer la portée du lieu et la valeur apportée à la communauté ? A partir de quand l’utilisation et la multiplication d’outils digitaux menace t elle la qualité des interactions physiques?

     

  • Thématique 5 : Les lab d’innovation, véhicules de la transition écologique sociétale?

    Les entreprises sont sommées de revoir leurs business models et modes de fonctionnement à l’aune des enjeux sociaux et environnementaux auxquels nos sociétés font face aujourd’hui. En d’autres termes, d ‘opérer une transition / transformation profonde de leur culture et de leur organisation. Les labs, véritables territoires d’expérimentation pour les entreprises, semblent donc pouvoir jouer un rôle important pour préfigurer de ce à quoi l’entreprise devra ressembler. Comment les enjeux écologiques et sociaux sont ils intégrés aujourd’hui dans le positionnement des labs? Comment cela s’incarne t il concrètement dans le design du lab et de ses opérations? Est il possible/souhaitable de positionner les labs comme lieu de fabrique du futur ?

     

  • Thématique 6 : Les tiers lieux, expérimentation utopique autour des communs

    Les communs désignent des formes d’usage et de gestion collective de ressources et de connaissances, par une communauté. Au centre de cette philosophie économique, se trouvent ainsi l’égalité d’accès, le partage et l’action collective dans la production des richesses. Popularisée à la fin des années 60 sur la base d’un pâturage partagé, la question des communs a connu une popularité nouvelle avec les critiques faits à l’égard du néolibéralisme et des possibilités offertes aux communautés par les développements technologiques. Depuis quelques années, des espaces qui se battissent sur des modes de gestion pouvant être rapprochés de cette philosophie se multiplient en milieu urbain et rural (tiers lieux, habitats participatifs, ZAD,…).  Les lieux d’innovation ont ils eux aussi un rôle jouer dans cet échiquier politique ? Dans quelle mesure peut on faire un lab d’innovation, des lieux d’expérimentation concrète de cette philosophie ? Quelles sont les limites de la mise en application de ces principes?

contact

Rejoignez le club des directeurs de lab d'innovation