26 mai 2021

Comment le groupe pharmaceutique AstraZeneca et ESCP Business School se sont associés pour repenser la chaîne de valeur du vaccin

Dans cet article, vous découvrirez la mise en place d’un programme de collaboration entre étudiants, startups et grands groupes et les leçons que nous avons pu en tirer.

Le 19 novembre 2020, alors même que la France est en pleine préparation de sa campagne de vaccination contre la Covid-19, AstraZeneca et Janssen lancent un appel à projet pour sélectionner les start-ups qui participeront au programme Inno’Vaccins, en partenariat avec DPDgroup, Ipsos et l’incubateur Ipeps Paris-Salpêtrière. L’objectif est clair : sélectionner 10 start-ups autour de problématiques liées à la prévision de la demande, à l’accessibilité, à l’organisation logistique, à la mise en place du suivi parmi l’ensemble des questions liées aux obstacles et aux freins possibles contre la campagne vaccinale au niveau national.

L’ambition de la collaboration entre ESCP et AstraZeneca 

Suite à cet appel à projets, le MsM (Mastère spécialisé en management pharmaceutique et des biotechnologiques – ESCP) et AstraZeneca se sont alliés en vue de faire travailler pendant plusieurs semaines les étudiants du MsM avec les start-ups sélectionnées au sein du programme Inno’Vaccins.


Pour Frédéric Jallat, Directeur scientifique du MsM, l’objectif de ce projet en grandeur réelle était triple : 

  • Exercer les étudiants à l’exercice concret de leur expertise autour de projets stratégiques et d’actualité. 
  • Leur permettre de découvrir l’écosystème des start-ups et de l’innovation en santé tout en tâchant de leur insuffler une appétence entrepreneuriale.
  • Tirer parti du projet pour mettre en exergue certaines thématiques peu ou moins abordées durant l’année –supply chain et organisation logistique en santé notamment.

Pour Lomig, Experience Lab Manager chez AstraZeneca, l’intervention des étudiants du MsM a représenté une réelle plus-value pour aider les entrepreneurs à résoudre certaines problématiques importantes et leur permettre d’avancer rapidement grâce au regard neuf et expert des étudiants du programme.

Le dispositif mis en place pour faire travailler ensemble étudiants et start-ups 

Pour répondre à ces ambitions, le groupe AstraZeneca et le MsM ont mis en place un programme de collaboration étalé sur sept semaines. 70 étudiants ont ainsi apporté leur précieuse contribution aux 10 lauréats retenus entre le 29 janvier et le 10 mars 2021.

Nicolas B, co-fondateur de Médicalib et participant au programme étudiant

Au départ, ce partenariat n’a pas été simple à gérer. Il a fallu rapidement s’organiser pour pouvoir intégrer les 7 étudiants au sein de l’équipe, en plus de notre activité quotidienne. J’ai essayé d’être constructif pour que nous puissions, l’entreprise et les étudiants, tirer le meilleur parti de ce beau partenariat

Nicolas Baudelot, co-fondateur de Medicalib

Des sujets ambitieux ont ainsi été proposés aux étudiants. Flowlity par exemple, une solution dédiée à la prévision et la planification logistique de la campagne vaccinale servie par l’IA pour laquelle les étudiants du MsM se sont vus organiser la stratégie d’implantation sur le territoire national.

Lomig Unger, à l'initiative de la mise en place du programme étudiant en collaboration entre l'ESCP et AstraZeneca

J’ai été sincèrement impressionné par le niveau d’engagement des start-ups comme des étudiants dès le départ. Les entrepreneurs ont confié des projets réellement stratégiques à leurs nouveaux partenaires, ce qui a permis de motiver tout le monde tout au long des projets

Lomig Unger, Experience Lab Manager chez AstraZeneca

En parallèle, Schoolab a prodigué ses conseils et son expertise via un programme d’accompagnement en ligne reprenant les fondamentaux du design thinking et les étapes clés d’un lancement de projet réussi. Les étudiants ont ainsi pu accompagner des projets entrepreneuriaux en vraie grandeur tout en découvrant de nouvelles méthodologies et de nouveaux outils dans le domaine.

Les résultats du programme : des objectifs parfaitement atteints pour chacune des parties prenantes

Nicolas Baudelot, co-fondateur de Medalib nous confiait avoir été surpris par la motivation des étudiants et par le travail produit en si peu de temps. 

Frédéric Jallat, Directeur scientifique de l’Advanced Master in Biopharmaceutical Management - ESCP (MsM), à l'initiative de la mise. en place du programme étudiant avec Lomig (AstraZeneca)

Cette expérience, entièrement dédiée à la découverte et l’investigation de l’écosystème entrepreneurial en santé permet d’ouvrir les chakras de nos étudiants pour les inciter à d’autres carrières et d’autres métiers possibles au sein des industries de santé

Frédéric Jallat, Directeur scientifique de l’Advanced Master in Biopharmaceutical Management – ESCP (MsM)

Naomie Woumeni, étudiante au sein du MsM, a été particulièrement fière d’avoir ainsi pu contribuer de façon significative à un projet innovant. Elle nous racontait que 80% des recommandations de son groupe ont été retenues par l’entreprise et Clément, fondateur de la start-up pour laquelle elle a contribué, a déjà mis en place plusieurs de leurs préconisations avec l’ensemble de ses équipes.  

La satisfaction moyenne des étudiants du MsM à la fin du programme s’élevait à 7,6/10. 

L’intervention de Schoolab leur a permis de découvrir de nouvelles méthodes et des approches innovantes. 

Naomie Woumeni, étudiante à l'ESCP, participante au programme étudiant de l'ESCP et Astra Zeneca

Je suis certaine de vraiment pouvoir valoriser les notions de design thinking au sein de mon parcours professionnel. Ce sont des démarches qui peuvent être appliquées à la gestion de tous types de projets dans les missions qui seront bientôt les miennes

Naomie Woumeni, étudiante en Master Biopharmaceutical Management – ESCP (MsM)

Les enseignements qu’il faut retenir pour réussir une collaboration de ce type 

L’importance du cadrage et du suivi des projets 

La mise en place de ce programme a rappelé à chacun l’importance de bien cadrer la démarche. 

Lorsqu’on opère ce type de programme, il est important de : 

  • Lancer la dynamique en organisant différents temps forts réunissant tous les participants. Ce qui permet de garder intacts l’engagement et la motivation des acteurs -tout particulièrement en période de confinement où les échanges et les relations ont dû être gérés à distance.
  • Définir différents jalons et points de rencontre tout au long du programme pour s’assurer de l’avancée des projets. 
  • Assurer un suivi continu du bon déroulement des collaborations : un point d’étape a été organisé toutes les deux semaines par une personne neutre et extérieure au projet avec les 10 représentants de chaque groupe pour mettre en exergue difficultés ou obstacles éventuels.

Diversité et collaboration, indéniables apports pour chacun des acteurs

Chaque acteur a eu son rôle à jouer : 

  • Grâce à la participation des start-ups, les étudiants ont pu s’immerger de façon active et constructive au sein de l’écosystème de l’entrepreneuriat et de l’innovation en santé. 
  • Les étudiants ont pu apporter un regard neuf aux entrepreneurs et apporter leurs connaissances et leur expertise aux lauréats du concours. 
  • AstraZeneca et le MsM ont joué un rôle moteur pour initier la démarche de façon conjointe et coordonnée. 
  • Schoolab a pu ainsi mieux cadrer cette collaboration et proposer aux étudiants de nouvelles méthodologies leur permettant de mieux appréhender l’écosystème des start-ups en santé.
Nicolas, fondateur de Médicalib, participant au programme étudiant mis en place par Astra Zeneca et l'ESCP

Si j’avais tenté d’organiser notre projet seul, je ne suis pas sûr que ça aurait marché de la même façon. Avec l’image et l’expertise d’AstraZeneca, tout se débloque de façon plus simple et rapide. Ce premier chemin peut désormais être repris l’année prochaine avec le Directeur scientifique du MsM sans difficulté aucune

Nicolas Baudelot, co-fondateur de Medicalib

Les points d’amélioration : une collaboration trop brève

Après la réunion de synthèse pour dresser le bilan de ce beau programme, nous sommes tous tombés d’accord pour constater que cette collaboration avait été trop courte : 

  • D’un côté, les étudiants sont arrivés dans un environnement qu’il leur a fallu découvrir tout en collaborant à des projets stratégiques et complexes, 
  • De l’autre, la plupart des entrepreneurs se sont retrouvés à gérer des équipes dont certaines ont doublé de volume du jour au lendemain !

Certains éléments ont été mis en exergue sur lesquels il convient de rester vigilant si l’on souhaite entreprendre ce type de programme : 

  • Veiller à adapter les ambitions et l’ampleur des projets au temps disponible des parties concernées,
  • Dédier une personne ayant la vision des besoins et impératifs de chacune des parties prenantes à la gestion du projet dans son ensemble afin de pouvoir aligner les attentes et optimiser la réalisation des objectifs de chacun.

Article corédigé par Marine Martinez, Cheffe de projet innovation – Schoolab ; Frédéric Jallat, Directeur scientifique de l’Advanced Master in Biopharmaceutical Management – ESCP (MsM) ; Lou Lacroix, Responsable formation et pédagogie – Schoolab ; Lomig Unger, Experience Lab Manager – AstraZeneca France

Découvrez nos articles

Stratégie innovation

Des étudiants imaginent un service favorisant l’économie circulaire

Création produit-innovant

Grands groupes, étudiants et startups innovent pour créer de l’impact positif

leadership
Création produit-innovant

Cas client RH : Des étudiants inventent un Tinder interne pour retenir les talents dans les Grands Groupes

Produit innovant projet innovant lancement de produit concept innovant nouveau produit idée de projet innovant innovation produit
contact

Envie de papoter ?