28 avril 2020

Booster l'attractivité territoriale avec des incubateurs et accélérateurs

Elise Shadman
Elise Shadman
Responsable des programmes internationaux start-up chez Schoolab

Avec la création de la French Tech, la France a souhaité devenir un des pays les plus attractifs pour les startups. Dès lors, le nombre d’initiatives de soutien à l’entrepreneuriat a explosé. Mais avec quels objectifs et résultats ?

Bien plus qu’une mode, le soutien aux entrepreneurs représente de réels enjeux pour les territoires. D’après The United Kingdom Science Park Association (UKSPA), les incubateurs de startups et accélérateurs sont les catalyseurs de changement économique, d’une croissance plus viable et pérenne pour les entreprises et un stimulant pour les zones urbaines et rurales.

55% des startups de moins de 5 ans sont passées par un incubateur de startups

Source Baromètre startup EY 2017

Pourquoi les institutions favorisent de plus en plus vers l’accompagnement de startups ?

#1 L’entrepreneuriat, un vecteur de croissance locale.

Dans ses Studio d’innovation à Paris, Schoolab opère pour la région Ile-de-France le programme d’incubation Pépite Ile de France dédié aux étudiants entrepreneurs

Les entrepreneurs sont les premiers contributeurs au développement des territoires ! Entre création de richesses et impact social, les jeunes entreprises dynamisent les territoires. De nombreuses institutions font l’erreur d’allouer leurs ressources à attirer les startups (qui majoritairement n’y feront qu’installer leur boite postale pour bénéficier des aides) au lieu de soutenir l’entrepreneuriat local en mettant en place des dispositifs adaptés à leur croissance. Ce type d’accompagnement a porté ses fruits auprès d’entrepreneurs en phase d’idéation et en phase de croissance.

Les startups accompagnées sur le programme Pépite Start’up de la région Ile-de-France avec Schoolab ont généré plus de 41 CDI et 4 millions de chiffres d’affaires en 2 ans

#2 L’accompagnement plutôt que des subventions

Comprenez qu’un bon accompagnement peut avoir plus de bénéfices que plusieurs milliers d’euros de subvention. Et ce, à tout stade de développement.

Les subventions peuvent aider de nombreuses startups, mais aussi être contre-productives. Le mieux ? Rendre obligatoire un accompagnement de qualité pour bénéficier de subventions.

Elise Shadman, Chargée des programmes startups internationaux à Schoolab
  • Au tout début de son parcours, un entrepreneur a besoin de comprendre son marché plus que de financements pour développer une solution.
  • En début de croissance, une startup a besoin de se structurer pour pérenniser sa croissance, rencontrer un maximum d’experts et de clients.
  • Finalement, en phase de scale, un bon réseau va permettre à la startup de lever des fonds ou de faciliter la collaboration startups – ETI-grands groupes.

Cas pratique : le fonds Paris Innovation Amorçage à Paris (PIA) offre aux jeunes entreprises innovantes de bénéficier de financement public à l’innovation (dans le cadre de la convention de Bpifrance et la ville de Paris) en intégrant un incubateur labellisé par la ville de Paris. Une initiative facilement répliquable en région.

#3 Soutenir des startups qui répondent à des enjeux sociaux et environnementaux

Quelque soit la mission d’une entreprise, l’entrepreneuriat répond d’une manière ou d’une autre à l’intérêt général. Elle peut intervenir dans les domaines où l’action du service public est limitée. Les entrepreneurs développent des projets pour fournir des services ou produits d’intérêts généraux en ayant un impact social, environnemental et/ou économique.

Ophélie, fondatrice de Deedon, transforme les 800 millions d’euros de cartes cadeaux qui ne sont pas dépensé annuellement en France, en dons pour la lutte contre la faim, la protection des enfants, des animaux ou encore de l’environnement.

Ces startups ne se substituent pas au service public mais contribuent en développant des solutions plus économes en carbone, de préventions santés ou de réinsertion sociale. Il est donc stratégique pour les pouvoirs publics de se lier aux structures d’accompagnement pour développer ce type d’initiatives entrepreneuriales et comprendre comment collaborer avec elles.

D’autre part, les incubateurs publics sont des débouchés professionnels pour des populations éloignées de l’emploi et en situation précaire. Offrir un accompagnement pointu dans les premières démarches de leur création d’entreprise les fait monter en compétences et leur trouve une activité professionnelle lucrative. Le taux de survie d’une startup en phase de démarrage est faible, mais vous aurez soit permis à une personne de monter une superbe entreprise, soit facilité sa réinsertion professionnelle car elle aura acquis des connaissances valorisées.

Cas pratique : L’Egypte soutient les startups qui luttent contre la pollution. En Egypte par exemple, les nombre d’entrepreneurs et d’entrepreneuses répondant aux problématiques nationales se multiplient. Ces entreprises attaquent les problématiques locales comme la pollution et le transport (Egyptian Street, three Public Incubators That Help Egyptian Entrepreneurs Kick-Start Their Businesses) pour apporter des solutions adaptées.

#4 Transformer les régions et métropoles en hub d’innovation et leader internationaux

Un dispositif d’accompagnement de startups est un élément indispensable pour transformer un territoire en véritable hub d’innovation

Julien Fayet, Fondateur Schoolab

Pour booster l’innovation, il faut soutenir ceux qui font de l’innovation en créant un environnement propice à celle-ci. En France et à l’international, le rayonnement de Station F en tant que catalyseur de l’innovation est pour beaucoup un modèle. Néanmoins, ce modèle a ses limites et ne peux pas être répliqué sans être adapté aux réels besoins de votre marché. L’ouverture d’un incubateur de startup est l’un des ingrédients pour soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation mais on ne peut se limiter à cela. Une politique économique adaptée à la croissance des petites structures, un soutien à la recherche, une diversité de profils, un écosystème complémentaire et solidaire … Tout cela est nécessaire à la création d’un hub d’innovation.

Cas pratique : la région Auvergne-Rhônes Alpes et le Fonds social Européen encouragent l’innovation en soutenant les entrepreneurs de la région. Le programme « Création et reprise d’entreprise : Je finance mon projet » est financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, par le FSE (Fonds Social Européen) et en partenariat avec les opérateurs labellisés.

#5 Booster l’image, l’attractivité et le rayonnement des territoires

Comment dynamiser des villes et régions qui font face à des difficultés économiques, sociales ou qui souffrent d’une image négative ?

Un incubateur de startups devient désormais un indispensable pour attirer de nouvelles populations en régions et modifier l’image d’un territoire auprès du grand public. Pourquoi lancer son incubateur ou son accélérateur ?

  • Pour attirer des nouvelles populations à forte valeur ajoutée économique tels que des entrepreneurs mais aussi des freelances qui travaillent à distance en proposant des espaces de coworking couplés à des dispositifs d’accompagnement
  • Communiquer sur des actions concrètes auprès des médias pour faire évoluer son image auprès des populations locales.
  • Attirer de nouveaux habitants en communiquant sur une image dynamique de sa région.
MoHo à Caen – le Premier Collider en Europe sera dédié à l’Impact Positif ouvrira fin 2020.

Cas pratique : C’est à Caen, au coeur de la Normandie, qu’ouvrira fin 2020 le premier « Collider » en Europe. Il sera le coeur d’un mouvement mondial initiant le D-Day du Positive Impact. – C’est à Caen en Normandie qu’un groupe de serial entrepreneurs a choisi d’implanter le camp de base de MoHo, premier Collider du continent Européen. Ce choix d’implantation n’a rien d’aléatoire puisqu’il était motivé par la notoriété mondiale de la Normandie, liée au D-Day de 1944, et du symbole international du collectif incarné par le débarquement. Le concept de Collider est la nouvelle vague de tiers-lieu: sa particularité est de faire vivre de manière pérenne et continue plusieurs typologies d’acteurs. Au sein de MoHo cohabiteront startupers, étudiants, entreprises et chercheurs dans 7500m2. Autre particularité unique : 1500m2 seront totalement gratuits et ouverts au public. Pour accueillir le projet, la communauté urbaine de Caen-la-mer a investi 18 millions d’euros, avec l’aide de la Région, pour acquérir un ancien garage Renault construit à l’après guerre et abandonné depuis 2 ans. Ce lieu rénové sera ainsi loué pour permettre l’éclosion d’une nouvelle référence mondiale de l’innovation à impact positif. Parmi les programmes initiés par MoHo, notons le programme dans lequel Schoolab collabore Deplastify the Planet . La Normandie et Caen vont devenir des lieux qui comptent dans l’innovation à impact.

Lancez votre incubateur ou accélérateur en 3 mois avec Schoolab

Créez un incubateur ou accélérateurs dédié à vos problématiques ou expertises locales

À Schoolab, nous créons des entrepreneurs qui le seront durablement et qui créeront de la valeur au sein du tissu local. Nous sommes convaincus que l’entrepreneuriat peut résoudre des problématiques et enjeux locaux pour soutenir le développement des territoires.

Schoolab accompagne 150 startups par an sur près de 7 programmes d’accompagnement de startups en France et à l’étranger.

Lisez aussi notre top 3 des incubateurs portés par des institutions !

3 étapes pour lancer votre incubateur ou accélérateur

A Schoolab, nous appliquons les méthodes que nous transmettons aux entrepreneurs.

Nous formons vos équipes aux méthodologies entrepreneuriales : Design Thinking, Lean Startup ou encore prototypage rapide

  • 1- Observation : comprendre les besoins de l’écosystème entrepreneurial local. Une phase d’observation pour comprendre les problématiques de votre territoire et rencontrer les acteurs locaux. « Chez Schoolab, nous préférons la coopération à la compétition ».
  • 2- Conception du programme d’accompagnement : suite à cette phase d’observation nous co-construisons avec vous un programme d’accompagnement, en fonction des besoins identifiés et vos enjeux.

    Cela peut se traduire sous plusieurs formes: un programme d’incubation en marque blanche 100% digital, un programme d’incubation en marque blanche en physique, ou encore des bootcamps à l’étranger pour soutenir l’internationalisation des entreprises …
  • 3- Lancement de l’incubateur de startups. Nous vous aidons à communiquer sur votre lancement pour attirer les entrepreneurs. Grâce à notre plateforme technologique, le programme peut être 100% digitalisé ! Fort de notre expérience, votre programme sera opérationnel en 2 mois.

Pour recevoir tous les bons plans, les outils et les conseils de nos meilleurs entrepreneurs :

Abonnez-vous à notre Newsletter Startup

Découvrez nos conseils sur l'entrepreneuriat

Startup Stratégie innovation

3 modèles d’incubateurs de startup portés par des institutions qui font bouger leurs territoires !

Stratégie innovation

Faut-il rejoindre un incubateur quand on lance sa boîte?

formation innovation pitch
Startup

20 startup innovantes à suivre en 2020

Formation Acculturation

Acculturation au digital : ces 10 méthodes innovantes vont accélérer la transformation numérique de votre entreprise

Stratégie innovation

#Covid-19 : 8 startups innovantes à suivre

incubateur startup
Formation Acculturation

Conduite du changement : 10 conseils pour faire évoluer les grandes entreprises

Formation Acculturation

5 Learning Expedition tendances en 2020 : lab d’innovation, legal tech, Estonie…

contact

Contactez nous !