29 septembre 2020

Grands Groupes et Institutions : comment créer son incubateur de startup ?

Elise Shadman
Elise Shadman
Responsable des programmes internationaux start-up chez Schoolab

Un incubateur est une structure d’accompagnement à destination d’entrepreneurs. Il convient de différencier l’incubateur de l’accélérateur. Un incubateur doit apporter un cadre et un accompagnement poussé aux entrepreneurs « early-stage » : c’est-à-dire en phase d’idéation jusqu’à la première levée de fonds Seed. Ainsi, Un incubateur doit donc accompagner un entrepreneur jusqu’à ce qu’il puisse voler de ses propres ailes.

En 10 ans, le nombre de structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat a été multiplié par 10.

Source : Guide des incubateurs 2020, The Machinery et Estimeo

Avec près de 270 incubateurs / accélérateurs de startups répertoriés, la France se place comme l’un des moteurs de l’écosystème européen. Néanmoins, ses structures d’accompagnement sont concentrées dans les grandes villes françaises (Paris, Lyon, Bordeaux et Lille)

Alors qu’il reste une carte à jouer en région et que les acteurs se différencient peu dans les grandes villes, nous allons vous expliquer comment lancer votre incubateur de startups différenciant et efficace en 5 étapes.

1# Grands Groupes et Institutions : Pourquoi lancer son incubateur de startup

Salle de Réunion Abricot - Schoolab Saint-Lazare
Salle de Réunion Abricot – Schoolab Saint-Lazare

Comme n’importe quel projet il faut se demander pourquoi nous souhaitons le lancer, quel est le besoin auquel nous souhaitons répondre et quelle est notre vision. Il est primordial de vous demander ce qui vous anime et les raisons qui vous poussent à vouloir lancer votre structure d’accompagnement. En effet, ce sont vos motivations et votre connaissance de votre secteur qui vous guideront tout le long de ce lancement.

Les objectifs varient entre grands groupes et structures publiques. Les incubateurs privés lancés par des grands groupes sont en grande majorité crées pour générer des opportunités de marché. Les institutions, quant à elles, vont vouloir dynamiser leur territoire ou réguler une défaillance du marché.

Définir ses objectifs en amont du lancement vous permettra de clarifier votre vision et définir vos indicateurs de succès.

Incubateur et pépinière d’entreprise : Pourquoi accompagner des entrepreneurs lorsqu’on est un grand groupe ?

Pour un grand groupe les objectifs sont nombreux : sourcer l’innovation au plus près, tester une première collaboration avec la startup, attirer de futurs talents, améliorer son image de marque, développer la culture entrepreneuriale en interne et se positionner comme leader de l’innovation sur son marché. Afin d’y répondre, les grands groupes vont construire des programmes d’accélération plutôt que des programmes d’incubation.

Un accélérateur est un programme d’accompagnement à destination des startups en phase de croissance ayant des besoins de structuration spécifiques. Généralement les accélérateurs ne proposent pas de programme structuré mais mettent à disposition un réseau d’experts et des Venture Capitalists (VC) ou Business Angels (BA) pour aider les startups de manière très personnalisée et accélérer leur développement.

Voici quelques exemples d’indicateurs de succès à suivre si vous souhaitez lancer un accélérateur au sein de votre entreprise :

  • Le nombre de startups accélérées
  • Le nombre de Proof Of Concept (preuve de concept) réalisé
  • Le temps de validation du POC
  • Le montant des fonds levés par les startups
  • Le nombre de POC industrialisés dans les BU du grand groupe
  • Le nombre de POC utilisés en interne

Pourquoi lancer un incubateur lorsqu’on est une institution publique ?

Alors que les incubateurs de grands groupes vont faciliter la collaboration avec la startup et créer des opportunités de marché, les institutions vont cibler, toucher et accompagner une typologie d’entrepreneurs totalement différente. En effet, depuis quelques années le rôle de l’Etat dans le soutien à l’entrepreneuriat a énormément évolué pour aujourd’hui se concentrer sur l’égalité des chances dans ce secteur. Ainsi, les structures publiques vont accompagner des porteurs de projet davantage dans le besoin comme les entrepreneurs en phase d’idéation, les étudiants entrepreneurs, les porteurs de projets éloignés de l’écosystème entrepreneurial, les personnes en situation vulnérables ou les personnes éloignées de l’emploi.

Les collectivités voudront aussi dynamiser leur territoire et soutenir la création d’emploi.

Voici quelques exemples d’indicateurs de succès à suivre si vous souhaitez lancer un incubateur institutionnel :

  • Le total de startups incubées
  • Le nombre de personnes formées à l’entrepreneuriat
  • La quantité de CDI créés ces 12 dernies mois par les alumnis
  • Le chiffre d’affaires réalisé par les entrepreneurs et les alumnis ces 12 derniers mois
  • Le nombre d’entreprises créées
  • Le taux de survie après 3 ans

2# Observer l’écosystème entrepreneurial et comprendre les besoins des entrepreneurs

hackathon

Attention, voici l’étape cruciale : l’observation ! Cette première étape est primordiale quand vous lancez votre projet. Si vous ne connaissez pas votre marché et vos utilisateurs, comment savoir ce dont ils ont besoin? Dans cette phase, vous allez devoir partir à la rencontre de votre cible, des parties prenantes et les interroger, les observer… Avec qui échanger lorsqu’on souhaite monter son incubateur de startups ?

  • En interne pour comprendre les besoins et les enjeux et aligner les différentes parties prenantes
  • Les parties prenantes de l’écosystème : institution publiques, les incubateurs et accélérateurs, les associations, les experts (serial entrepreneurs, entrepreneurs à succès) fonds d’investissement, les Business Angels …
  • Les incubateurs et accélérateurs pour les cartographier et identifier leurs forces et leurs faiblesses. N’hésitez pas à interroger des entrepreneurs ayant été incubés par ces structures d’accompagnement.
  • Votre cible : des entrepreneurs en phase d’idéation, entrepreneurs en phase de passage à l’échelle, des entrepreneurs série A, les entrepreneurs d’une verticale (foodtech, deeptech, fintech)

Votre objectif est de comprendre l’existant, anticiper les évolutions de l’écosystème et comprendre les besoins non adressés. Vous pouvez faire face à plusieurs difficultés durant cette phase :

  • Trouver les bons interlocuteurs
  • Poser les bonnes questions
  • Savoir être à l’écoute et rebondir
  • Savoir repérer les informations importantes et les besoins cachés

3# Construire son programme d’incubation : les facteurs clés de succès

stationf startup incubateur
A Station F Schoolab opère le programme Pépite de la Région Ile de France

Maintenant que vous avez identifié les problématiques des entrepreneurs, vous allez devoir construire votre offre d’accompagnement et commencer à rassembler un réseau.

Lorsque vous construirez votre offre, voici quelques facteurs clés de succès que nous prenons en compte à Schoolab :

  • Le lieu : l’espace dédié à l’incubation est un lieu d’échanges et de rencontres. Il doit en lui même apporter de la valeur à vos entrepreneurs qui autrement ne viendront pas. En effet, avec la démocratisation du télé-travail et les nombreuses opportunités offertes aux entrepreneurs, votre offre doit être complète, flexible et se différencier. Si votre espace de travail n’est pas central, ne dispose pas de salles de réunion et ne réunit pas un écosystème riche et varié il se peut que les chaises se retrouvent vide une grande partie du temps.Les bureaux que vous mettez à disposition doivent aussi permettre aux entrepreneurs de travailler dans de bonnes conditions : imprimante, salle de réunion, kitchenette … Ce sont des petits services annexes qui font la différence pour un entrepreneur.
  • Le programme : il faut qu’il soit structuré et suive une ligne logique. Posez-vous les bonnes questions : qui est ma cible ? De quoi a t’elle besoin ? Quels objectifs doit-elle atteindre à la fin du programme ? Inspirez-vous du secteur académique en listant les compétences que vous souhaitez transmettre et construisez le contenu de votre programme avec des experts ! N’essayez pas de couvrir tous les sujets d’une thématique en 1 workshop, découpez les ateliers objectif par objectif.
    • 🚫Don’t : Atelier acquisition digital
    • ✅Do : Comment construire une communauté engagée sur instagram ? Comment faire ses 3 premières ventes sur internet sans fric, sans logo et sans site ?Comment faire de ses premiers clients des ambassadeurs ?Au sein du programme, l’animation de la communauté est clé. Quelle soit digitale (via un slack) ou au sein de votre structure, votre rôle est de faciliter les rencontres et les échanges.
  • L’équipe et le réseau : ce qui fait la réelle différence dans un programme d’incubation c’est la ressource humaine et l’écosystème que vous allez réussir à mobiliser. Un programme d’incubation est une formation. La qualité de l’enseignement va dépendre des formateurs et coach que vous allez réussir à mobiliser pour faire monter en compétences vos entrepreneurs et leur ouvrir des portes.

Car ce sont les petites intentions qui font la différence, voici quelques autre conseils :

  • Proposez des offres alléchantes à vos incubés comme Joinsecret
  • Structurez en amont le contenu de vos formations avec 70% de pratique et seulement 30% de théorie
  • Organisez des événements réguliers avec les acteurs de l’écosystème pour le fédérer et apporter de la valeur
  • Créez un esprit de promotion (même pendant la covid-19 c’est possible!). A Schoolab nous organisons des événements en ligne comme le ‘Pitch and Drink’ un concour de pitch mensuel ouvert à tous nos alumni
  • N’ayez pas peur de faire des mises en relation avec votre réseau

J’ai intégré le Schoolab en 2014 pour suivre le programme Le Bridge. À mon arrivée à UC Berkeley j’ai découvert l’environnement entrepreneurial de la silicon valley et j’ai eu la chance de trouver mes associés! En rentrant en France, j’ai suivi le programme Starter et j’ai eu l’opportunité de profiter de l’écosystème riche du Schoolab. J’ai pu y faire des rencontres déterminantes dans le développement de Tempow et profiter de l’intervention de nombreux experts. Aujourd’hui nous sommes une équipe de 18 personnes et avons réalisé une levée de fonds de 4 millions.

Vincent Nallatamby, co-fondateur de Tempow, participant au Bridge et à Starter

Pour faciliter la gestion de votre programme d’incubation (appel à candidature, calendrier, partage de contenu ..) vous pouvez utiliser des outils comme :

  • Wix pour créer votre site sans utiliser une ligne de code
  • Airtable pour la gestion interne du programme
  • Notion pour faire le suivi des entrepreneurs et partager les informations en interne
  • Slack pour communiquer avec vos équipes et les entrepreneurs
  • Zapier pour lier tous ses outils les uns avec les autres

De notre coté, nous avons testé toutes ces solutions. Elles sont efficaces mais difficile à prendre en main et pas optimale. C’est pour cela que nous avons développé, pour nos équipes internationales et nos clients pour qui nous opérons des programmes d’incubation en marque blanche, notre propre outil de gestion de programme d’incubation Inject.

Inject est un outil qui vous permet de réaliser toute la gestion de votre programme d’incubation :

  • Avoir un site pour votre programme d’incubation à vos couleurs
  • Lancer et gérer vos appels à candidature
  • Héberger vos contenus pédagogique (videos, document, canevas …)
  • Suivre le développement de vos entrepreneurs (suivi des KPI, dashboard …)
  • Et bien plus ! Pour avoir plus d’informations, contactez nous pour une démonstration.

4# Quel modèle économique pour son incubateur ?

Le modèle économique de votre incubateur va dépendre de vos objectifs et de votre mode opératoire. Sachez néanmoins que votre incubateur ou accélérateur ne sera pas votre vache à lait. En effet, c’est une activité qui sert de nombreux objectifs mais qui est difficilement rentable.

  • Vous pouvez choisir de rentrer dans le capital des startups si vous ciblez des entreprises plus développées ou que vous vous inspirez du modèle du startups studio (un startup studio est une entreprise qui crée des startups en s’appuyant sur des ressources partagées et une équipe multidisciplinaire)
  • Vous pouvez aussi faire le choix de soutenir vos entrepreneurs avec une subvention ou une bourse et dédier une partie de cette aide financière à l’accompagnement que vous opérez
  • L’autre option est de faire payer l’accompagnement et les locaux (un prélèvement mensuel avec engagement ou un forfait unitaire)

5# Comment s’entourer et se faire accompagner ?

Créer votre incubateur : pourquoi se faire accompagner ?

  • Gagnez du temps

A Schoolab, nous déployons pour nos clients des programmes d’incubation en France et à l’étranger en 3 mois grâce à une stratégie simple et efficace : cadrer vos besoins et ceux de votre cible, concevoir l’offre et former vos équipes, lancer l’incubateur.

  • Expertise

Depuis 2015 le Schoolab aide les entrepreneurs à passer de l’idée aux premiers clients. Aujourd’hui, le Schoolab accompagne 150 entrepreneurs par an sur près de 7 programmes d’accompagnement startup en France et à l’étranger. Nous nous sommes forgés un savoir faire et des convictions fortes autour de l’accompagnement d’entrepreneur.

  • Lieu

Nous disposons de 3 lieux d’innovation en France (Paris et Caen) qui peuvent accueillir vos entrepreneurs. Sinon, nous pouvons aussi concevoir et animer vos lieux d’innovation.

  • Ecosystème

Notre écosystème international est composé d’experts, d’entrepreneurs à succès, de grands groupes et d’investisseurs. Profitez du réseau des meilleurs experts et mentors que nous bâtissons depuis 5 ans.

Contactez-nous pour avoir plus conseils sur le lancement de votre incubateur et découvrir les cas clients des grands groupes et institutions que nous accompagnons.

Découvrez nos articles

Startup Stratégie innovation

3 modèles d’incubateurs de startup portés par des institutions qui font bouger leurs territoires !

Startup

Incubateurs et accélérateurs : Comment booster l’attractivité d’un territoire via l’innovation

Stratégie innovation

Agile comme une startup : 10 conseils pour innover en entreprise

formation open innovation mind game start up collaboration