18 décembre 2019

Startup : Les 5 commandements de la Landing Page commerciale

Stéphane Paillard
Coach Startup & Entrepreneur en résidence chez Schoolab

Dans le cadre d’activités de démarchage, créer une simple landing page est souvent la solution la plus efficace pour tester la proposition de valeur d’un produit ou d’un service. Cependant, pour que cette landing page soit réussie, quelques règles de base doivent être respectées.

Entrepreneurs : Une page simple de ton entreprise tu créeras

La landing page n’est pas un site web : elle doit comporter un nombre limité d’éléments, pour que le message passé soit simple à comprendre.

Les éléments principaux qui doivent apparaître sur une landing page sont :

  • Une tagline en haut de page (qui généralement résume la proposition de valeur). Des exemples de taglines efficaces sont par exemple celle d’Airbnb (“Réservez des hébergements et des activités uniques.”), ou encore celle de Drivy (“Des voitures autour de vous, prêtes à partir”)
  • Un ou plusieurs call(s) to action présenté(s) de manière visible, comme par exemple un bouton de contact ou une demande de démonstration du produit
  • Trois points qui présentent succinctement les attributs ou produit

Au-delà de ces trois catégories d’éléments, qui sont les grands essentiels de la landing page, le reste peut rapidement devenir superflu, voir nocif car trop de contenu sur une page peut parfois perturber le visiteur et lui faire perdre de vue l’essentiel.

Le call to action (CTA) tu n’oublieras pas sur ton site internet de startup

Votre landing page n’a qu’un seul but in fine : générer des leads qualifiés. Et pour ce faire, susciter l’intérêt des visiteurs sur une  landing page avec du contenu de qualité est une première étape, mais il faut bien sûr pouvoir les recontacter pour mieux cibler leur besoin !

Pour cela, il est essentiel de ne pas oublier de les inciter à laisser leurs informations de contact. Pour maximiser les chances de récupérer ces informations, il est recommandé de demander uniquement l’adresse email (en règle générale, plus on demande d’informations, moins la personne est rapide à remplir, moins elle est susceptible d’aller jusqu’au bout du formulaire).

Une fois que le lead a renseigné son adresse email, c’est une personne qui a volontairement laissé un moyen de contact et qui est dans la base, c’est à ce moment qu’il est possible de compléter les informations à disposition sur son profil avec l’aide d’outils tierces comme des API. Le plus important est de récolter un maximum d’adresses email.

⚒️ L’outil malin : Full Contact, à partir d’une adresse email, est capable d’identifier automatiquement les nom, prénom, compte Linkedin, etc, d’un individu.

Un design simple et fluide tu utiliseras pour entreprendre

Un beau design est important et peut aider à convaincre de potentiels acheteurs. La landing page étant la première impression du produit (ou du service), il ne faut pas la sous-estimer et il s’agit de la soigner !

Pour aider les profils dont la créativité n’est pas le point fort, une myriade d’outils existe en ligne, pour fournir l’infrastructure nécessaire ou les éléments graphiques venant compléter une page web. (article ou toolkit à faire sur les meilleurs outils pour développer une landing page / un site ?)

Pour les entrepreneurs ayant des budgets un peu plus conséquents, une agence de design pourra créer une page sur mesure pour un tarif oscillante entre 500 et 800 euros.

⚒️ L’outil malin : Themeforest propose un ensemble de thèmes à directement utiliser, et variant généralement entre 50 et 100 euros.

Le comportement de tes cibles tu mesureras sur ton site internet

Outre créer une landing page impactante, il est crucial de comprendre les réactions de tous les visiteurs qui sont en contact avec cette page mais ne laissent pas leur adresse email. Quels sont les comportements de navigation ? Y-a-t-il des endroits plus cliqués que d’autre ? Quel est le taux de rebond et le temps moyen passé par les visiteurs sur la page ?

Avant de commencer à tester une landing page, il ne faut pas oublier de mettre en place ses outils de tracking : Google Analytics est une base à avoir et en fonction des besoins et du type de produit, il peut être intéressant d’en utiliser d’autres.

⚒️ L’outil malin : Hotjar permet de créer des ‘heatmaps’ retraçant les comportements de scroll et de clic de chaque visiteur sur une landing page, aidant ainsi à identifier les points de chaleur sur une page et les éléments à optimiser.

Les bons canaux d’acquisition de trafic sur ton site d’entrepreneuriat tu identifieras

Pour avoir quelque chose à mesurer, il s’agit d’attirer du traffic sur sa landing page ! Lors de sa mise en ligne, elle va avoir un référencement naturel très faible, il faut donc aller chercher les premiers leads à la force du poignet.

Pour éviter de dépenser un bras en sponsoring de posts Linkedin et en Google Ads, le démarchage à froid peut être une bonne alternative. Cependant, attention ! Pour toutes les activités B2C, il est interdit de le faire depuis l’entrée en vigueur de la RGPD. Pour ce type d’activité, il faudra trouver une plateforme de visibilité alternative, comme par exemple la création de partenariats et de synergies avec des sociétés aux activités complémentaires, ou avec des influenceurs.

Pour ce qui est du B2B, la RGPD autorise le démarchage dans le cas où le produit est susceptible d’être utile au prospect (c’est ce qu’on appelle le ‘legitimate interest’). Pour amorcer une stratégie de démarchage, le plus simple est de chercher les adresses email d’individus cible et d’utiliser des outils comme Linkedin, Hunter.io, Lusha, … pour les contacter.

Une fois le contact établi et les premiers emails de démarchage renvoyant vers votre landing page envoyés, n’oubliez pas de mesurer les résultats, pour itérer et améliorer en continu votre stratégie de qualification et de vente !

Quelques outils pour créer une landing page simplement :

Strikingly pour les débutants

Webflow pour les aguerris


Tous nos conseils pour entrepreneurs

Startup

4 erreurs à éviter lors de la création de son pacte d’associés en start up

formation open innovation start up collaboration
Startup

Entrepreneurs : Le Guide ultime pour réussir sa levée de fonds

Startup

Entrepreneurs : pourquoi vous devez apprendre à vendre avant tout le reste

pitch formation prise de parole discours